CENTRE VILLE

Nous pouvons remarquer que dans les centre-ville, certains aménagements, où autres occupations de l'espace semblent sans intérêts particuliers, l'on y passe sans prêter attention pourtant, si on change un peu notre point de vue, ces choses peuvent nous paraître plus singulière.

LIEUX DE PASSAGES

La sélection ci-dessous est axée autour des lieux où l'on passe mais que l'on n'habite pas. Pas vraiment de l'ordre du non-lieux, ils ont une certaine fonction mais peuvent être utilisés et vus par chacun de manière très diverses, leurs histoires et fonctions évoluent avec nous, avec ce que l'on investit en eux.

QUARTIERS RÉSIDENTIELS

Les quartiers résidentiels deviennent au fil du temps des lieux-dortoirs, l'on y croise peu de commerces, pharmacies, ou quelques autres magasins qui font la vie de proximité. Ce constat me semble apparaitre sur tout le territoire français et qui ne m'est pas compréhensible.

VIE RURALE

L'étrangeté dans laquelle baigne mon regard sur les aménagements humains est d’autant plus criante pour moi lorsque j'explore les lieux frontières, entre l'habité et la nature, même si celle-ci peut-être aménagée comme les champs agricoles.
Sur quel fils, ces hommes et femmes vivant dans ces espaces limites, où l'humain n'est plus habitant, où la campagne prend le pas.
La solitude est-elle une nécessité? L'espace devient-il vital? Le silence urbain laissant place aux bruits de la nature prend-t-il de l'importance?