LA SINGULIÈRE BANALITÉ

  "La Singulière Banalité" est le nom d'une autre grande thématique autour du territoire, de la gestion de l'urbanisme et de la vie des quartiers.

Plusieurs axes compose ce regard sur la gestion de l'espace, tel que : "Vie Rurale" , "Centre ville", "Quartiers Résidentiels" et "Lieux de passages".
 

Vous trouverez également dans l'onglet la série " Closed" qui grâce au travail de "En Façade : Portrait d'Habitations Humaines" a émergé et se compose avec cette même frontalité. Celui-ci est choisi pour mettre au jour plusieurs questionnements sur la vie des quartiers, le rapport des hommes d'avec leurs commerces et surtout la notion de temps, sans aucune tristesse de ma part, mais simple constat de ce qui a été et ce qui est présentement.

Et "Fâches : Autour de l'école" est une série d'une vie de quartier résidentiel dont le point centrale est l'école maternelle/primaire où j'étais enfant.

Le banal est remarquable